Programme PAIRES

Le projet de Partenariat AFD-IRD pour Réaliser des Évaluations d’impact en mobilisant la recherche du Sud (PAIRES) vise à identifier et mettre en œuvre une série d’évaluations d’impact (EI) avec contrefactuel sur des interventions soutenues par le groupe AFD, avec l’expertise , les réseaux et les capacités d’action de l’IRD.

PAIRES répond à un triple objectif :

  1. Renforcer les compétences et la pratique de la recherche au Sud en matière d’évaluations d’impact avec contrefactuel ;
  2. Enrichir le dialogue avec les pouvoirs publics et les parties prenantes sur les interventions évaluées ;
  3. Nourrir le débat académique sur des questions clés de développement.

Le programme PAIRES est constitué de 4 composantes :

I. Identification des interventions soutenues par I’ AFD pour lesquelles il existe un intérêt scientifique et des enjeux opérationnels

Le projet ne se restreint pas à un périmètre (géographique ou sectoriel) circonscrit mais le Comité de Pilotage porte un intérêt prioritaire aux géographies et thématiques suivantes :

  • Pays pauvres prioritaires de l’aide publique au développement française : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Comores, Djibouti, Ethiopie, Gambie, Guinée, Haïti, Liberia, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Sénégal, Tchad, Togo ;
  • Priorités thématiques fixées par le Comité Interministériel pour la Coopération Internationale et le Développement (CICID) : la stabilité internationale, le climat, l’éducation, la santé, l’égalité entre les femmes et les hommes.

PAIRES pourra financer des projets d’évaluation portant sur des aires géographiques ou thématiques en dehors de ce périmètre, mais compte tenu du budget dédié à la réalisation d’une série d’évaluations d’impact (2,6 M€), il est vivement recommandé aux chercheur.se.s de solliciter des financements complémentaires auprès d’autres acteurs.

II. Réalisation d’études de faisabilité incluant notamment une à deux missions dans le pays de l’intervention à évaluer afin de s’assurer de la faisabilité technique et institutionnelle de I’ évaluation

L’étude de faisabilité intégrera une dimension de dialogue avec la maitrise d’ouvrage et les autres parties prenantes de l’intervention susceptible de faire l’objet d’une EI afin de s’assurer de leur adhésion à la démarche évaluative, celle-ci étant fondamentale pour la bonne conduite des évaluations scientifiques d’impact.

Elle portera également sur la faisabilité technique et opérationnelle de l’évaluation scientifique d’impact (disponibilité des données ou possibilité d’en collecter de nouvelles, possibilité de construire un groupe contrôle par le biais de méthodes expérimentales ou quasi-expérimentales, faisabilité temporelle, budget, etc.).

III. Réalisation d’une série d’évaluations scientifiques d’impact

Les équipes de recherche dont les projets auront été approuvées par le comité de pilotage de PAIRES seront financées dans le cadre de PAIRES.

Pour chaque évaluation, un groupe de référence sera en charge de suivre le bon déroulement de l’évaluation et de conseiller sa mise en œuvre. Il permettra en outre une bonne appropriation de l’évaluation et de ses résultats intermédiaires et finaux.

Les évaluations qui seront lancées dans le cadre de ce projet devront répondre à 3 critères clés:

  • Une équipe composée de chercheur.se.s appartenant à des laboratoires sous tutelle de l’IRD  et de chercheur.se.s et enseignant.es chercheur.se.s rattaché.es à des institutions des pays en développement ;
  • L’évaluation porte sur une intervention de développement bénéficiant du soutien du groupe AFD et présente un intérêt opérationnel avéré ;
  • L’évaluation présente un intérêt scientifique vérifié.

Les résultats finaux des EI pourront être diffusés et valorisés sous la forme de rapports d’évaluation publiés sur le  site de I’AFD, d’articles de recherche et de policy briefs ou tribunes médiatiques.

IV. Sensibilisation aux méthodes d’évaluation d’impact et dissémination des résultats

Dans le cadre de PAIRES, l’IRD et l’AFD proposeront des ateliers afin de présenter les premiers résultats des évaluations lancées dans le cadre de ce projet.

Par ailleurs, des ateliers de formation aux méthodologies d’évaluations d’impact avec contractuels pourront être organisés à destination de différents partenaires (pouvoirs publics, chercheurs, instituts nationaux de Ia statistique, etc.).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search